Le prix des logiciels de navigation (suite)

Depuis mon billet du 15 Octobre sur ce sujet, le Salon Nautique de Paris a apporté quelques modifications dans les grilles tarifaires des éditeurs de logiciels pour Windows. J’ai donc actualisé certains prix dans l’article en question.

Mais ce n’est pas seulement pour cela que je rédige cet additif. C’est surtout pour vous faire part d’une découverte qui ne va peut-être pas réjouir les acquéreurs français (et européens) de MaxSea Time Zero.

Sur le site de MaxSea France, dans la page de la boutique en ligne, vous trouvez le pack Time Zero Navigator Classic au prix de 749 € TTC. Ce pack comprend une carte MapMedia au choix, dans l’exemple ci-contre j’ai choisi les côtes détaillées de France. La licence comprend la base de données 3D, une base de données mondiales de marées, les données de courants pour certaines zones, l’affichage en superposition des fichiers météo Grib.

Pour être complet, il faut y ajouter en option le module d’affichage AIS au prix de 299 € TTC.

Ce qui nous fait un total de 1048 € TTC. Mais pour une application qui sait vous montrer le fond de la mer sous votre quille en 3 dimensions, on ne va pas chipoter, non ?

Au hasard de mes navigations virtuelles, j’ai découvert que la mondialisation du commerce n’était pas prête d’aligner les européens et les américains au regard des prix. Figurez-vous que cette même configuration logicielle est fournie aux USA au prix de $347, soit au cours du jour environ 285 € TTC ! Vous pouvez vérifier, sur le site defender.com.

Le logiciel inclut toutes les cartes raster et vectorielles du NOAA pour les USA accompagnées d’images satellite, données 3D, marées, courants, et une interface assez agréable pour la météo. Support AIS et ARPA inclus. Aucun module optionnel et un prix de base à $350

Explique un récent acquéreur US.

Je me demande bien quelle raison commerciale peut justifier que l’on vende outre-atlantique un produit à 30% de son prix de vente en France et dans le reste du monde. Indépendamment  de la cartographie du NOAA qui est, de toute façon, gratuite, un utilisateur européen aura tout intérêt à commander son logiciel aux USA, malgré le surcoût des frais de port. Il réalisera une économie de 50% au moins sur son logiciel.

La réponse est peut-être à trouver auprès de Furuno, qui possède 48% de SigNet SA, la holding française qui détient MaxSea et MapMedia, dirigée par Brice Pryszo, fondateur de MaxSea en 1985 ? SigNet qui vient de s’offrir l’américain Nobeltec, éditeur de logiciels de navigation et concepteur de produits marines. Furuno qui pourrait poursuivre une stratégie agressive d’implantation dans le software aux USA ? Allez savoir…

Toujours est-il que pour le plaisancier français moyen, la pilule doit être dure à avaler. Enfin, nous, avec notre MacENC à $180, on regarde ça de loin… et en 2D !

Facebooktwittermail

One Reply to “Le prix des logiciels de navigation (suite)”

  1. Bravo, bien joué….Information assez édifiante….Je suis content de ne pas avoir succombé aux sirènes de MaxSea, et d’être fidèle a mon bon vieux GpsNavX .

Les commentaires sont fermés.