Des transpondeurs ADS-B sur les futurs satellites Iridium NEXT

J’ai évoqué dans deux précédents billets, d’une part le système ADS-B équivalent de l’AIS pour l’aéronautique, d’autre part le futur des communications satellites avec la prochaine constellation Iridium NEXT. Figurez-vous que le site NewScientist nous apprend, dans un récent article daté du 14 décembre, que les satellites Iridium NEXT vont embarquer des appareils de transmission ADS-B. Je vous en livre ci-après une traduction librement adaptée.

Ces deux technologies de communication associées vont révolutionner le trafic aérien dans les dix ans à venir. Lire la suite …

ADS-B, l’AIS des aviateurs

Comme je l’ai déjà écrit, dans le mot « aéronautique » il y a « nautique ». Ce n’est pas un hasard.  A tel point que depuis plusieurs années le monde de l’aviation développe un concept similaire à l’AIS maritime : l’ADS-B. Je serais d’ailleurs bien incapable de dire qui des deux en a la primauté, mais qu’importe !

Comme l’actualité qui nous concerne est un peu plate ces jours-ci – normal en juillet – je me suis intéressé à la navigation aérienne en découvrant une application pour iPad, dont je parlerai un peu plus bas.

L’ADS-B, Automatic Dependent Surveillance-Broadcast, qu’on peut traduire par « Surveillance Automatique Dépendante par Diffusion » repose globalement sur le même principe que l’AIS. Seuls les moyens techniques diffèrent. Lire la suite …

Planifier sa navigation… en ULM

BASES-AERODans le mot “Aéronautique” il y a “Nautique”.  Ce qui me donne une bonne raison d’écrire sur les applications destinées aux aviateurs privés. Et puis j’ai toujours rêvé de voler, mais n’ai eu que l’occasion de pratiquer le parapente pendant de trop courtes années.

Je vais donc, pour une fois, prendre de l’altitude pour évoquer une nouvelle application disponible sur iPad depuis le 11 mars 2011 : BASES-AERO (HD).

Les applications F-AERO, BASES-AERO ou BASES-ULM  pour iPhone et/ou iPad, sont destinées aux pilotes VFR (avions légers, ULM, hélicoptères) pour leur permettre de consulter et de simuler une navigation sur l’ensemble des aérodromes et des bases ULM. Elles ne doivent pas être utilisées comme information aéronautique principale pour un vol, encore moins durant un vol. Lire la suite …