Celestial, le point astro sur iPhone et iPad [MAJ]

La société Navimatics Corp, située près de Seattle dans l’Etat de Washington, propose depuis octobre 2010 une application de navigation astronomique complète. pour iPhone, iPad, et aussi mobiles sous Android . Elle vient d’être mise à jour en version 1.5 avec une nouvelle interface conforme iOS 8/9. Lire la suite …

G-Stell le sextant du futur

g-stell sowiloIncroyable ! A une époque où les réseaux GPS se multiplient (GPS, GLONASS, Beidou-2, et bientôt Galileo) un ingénieur de génie, passionné de voile, crée une société et invente le remplaçant du sextant de papa : un sextant électronique ne nécessitant aucune connaissance, dotée d’une précision annoncée inférieure à un mille nautique, le G-Stell. Lire la suite …

iNA – Les Ephémérides Nautiques sur iPhone

iNAAmis navigateurs, pour les rares d’entre-vous qui, comme moi, ne sacrifiez pas complètement la navigation traditionnelle à l’électronique, réjouissez-vous ! J’en rêvais depuis longtemps, pour seulement 12 euros Luis Soltero l’a fait :

iNA numérise toutes les données éphémérides disponibles dans les pages quotidiennes du  USNO Nautical Almanac, jusqu’à l’an 2800, il y a de quoi voir venir ! Informations indispensables pour la détermination de la position par la navigation astronomique, il n’y a pas besoin de connexion internet, toutes les données sont contenues dans l’application.

Lire la suite …

Des alignements et du sextant

Cette période de fêtes, durant laquelle on se retourne volontiers pour quelques jours vers les traditions, m’inspire à repenser aux traditions d’une activité qui nous est chère : la navigation.
Pas celle de nos illustres prédécesseurs, marines royales, découvreurs de terres lointaines, corsaires, pirates ou honnêtes marchands, non. Je veux évoquer celle qui nous concerne depuis plus d’un demi-siècle : la navigation de plaisance. Particulièrement à l’attention de nos amis navigateurs qui sont nés dans les années 70-80, qui ont découvert la navigation à partir des années 90, période de l’apparition du GPS à bord de nos bateaux de plaisance.
Moi qui enrichit en permanence un site web et un blog sur les arcanes de l’informatique embarquée, de tous ces outils qui nous apportent notre position à quelques mètres, le temps qu’il fera dans huit jours, la hauteur d’eau sous la quille, l’heure à laquelle il faudra virer de bord pour profiter de la bascule de vent favorable, et combien d’autres informations disponibles en trois clics de souris, je n’oublie pas comment j’ai appris à naviguer.

Cette période de fêtes, durant laquelle on se retourne volontiers pour quelques jours vers les traditions, m’inspire à repenser aux traditions d’une activité qui nous est chère : la navigation.

Pas celle de nos illustres prédécesseurs, marines royales, découvreurs de terres lointaines, corsaires, pirates ou honnêtes marchands, non. Je veux évoquer celle qui nous concerne depuis plus d’un demi-siècle : la navigation de plaisance. Particulièrement à l’attention de nos amis navigateurs qui sont nés dans les années 1970-80, qui ont découvert la navigation à partir des années 1990, période de l’apparition du GPS à bord de nos bateaux de plaisance. Lire la suite …