Apple embarque enfin GALILEO [MAJ]

Bonne nouvelle, un an après son apparition sur les premiers smartphones (¹), Apple intègre enfin un processeur de réception GNSS compatible GALILEO. Les iPhone 8/8+ et bientôt iPhone X sont désormais pourvus du modem LTE X16 Snapdragon MDM9655 de la société Qualcomm, qui comprend un récepteur multi-GNSS : GPS (USA), GLONASS (Russie), GALILEO (Europe) et QZSS (Japon) (²). La confirmation m’en a été apportée par nos amis de iFixit.

[MAJ du 15/12/2017] Les iPhone 6S et 7 sont  désormais compatibles avec les signaux Galileo.

Lire la suite …

GALILEO et les mobiles Apple

A moins d’un mois du lancement par Ariane 5 de quatre nouveaux satellites portant la constellation GALILEO à 18 satellites, les fabricants de composants de localisation ont déjà présenté leurs nouvelles puces de localisation supportant le GNSS européen. Cela a permis à la société espagnole BQ de proposer début septembre le premier smartphone « Galileo-ready », équipé du processeur Qualcomm Snapdragon 652, l’Aquarius X5 Plus.

On aurait pu s’attendre à retrouver la même puce dans l’iPhone 7 d’Apple, qui équipait depuis l’iPhone 4S et l’iPad 3 tous ses appareils mobiles avec des processeurs de communication Qualcomm, intégrant réception  GPS (US) et GLONASS (Russe), il n’en est rien. Avec ce dernier smartphone, Apple renoue avec Broadcom, écarté depuis 2012 pour assurer ces fonctions, en intégrant une puce BCM47734.

Lire la suite …

2016 Année de GALILEO

Depuis mon premier billet sur GALILEO fin 2011 (¹), l’Europe de l’espace a fortement progressé. Malgré les aléas économiques et nombreuses restrictions budgétaires, le cap et le calendrier ont été maintenus grâce à une volonté politique communautaire sans faille. Cela vaut d’être salué car bien d’autres domaines de l’action européenne n’en ont pas eu la primeur.

L’année 2016 a déjà été surnommée « L’Année de GALILEO ». Ce fut le message clair du Sommet de la Navigation par Satellite de Munich (²) début mars. Le sommet de Munich couvrait tous les systèmes GNSS, mais l’accent cette année était carrément sur GALILEO. Lire la suite …

Galileo, c’est parti !

A peine publié, le 20 octobre, mon précédent billet sur le nouveau chipset GPS de l’iPhone 4S – permettant de recevoir les signaux du système GLONASS russe – dans lequel j’ai inséré un commentaire sceptique sur l’avenir de Galileo, que je me vois rattrapé par l’actualité.

Non seulement les deux premiers satellites de  Galileo ont été lancés le lendemain 21 octobre avec succès depuis Kourou, mais de plus par le lanceur russe Soyouz ! J’espère que vous apprécierez le comique de la situation… Lire la suite …