La norme S-100 des cartes ENC évolue rapidement [MAJ]

En mai 1992, l’Organisation Hydrographique Internationale (IHO) avait adopté un standard ayant pour but de définir les spécifications des cartes électroniques, les ENC, utilisées par les navires, ainsi que des lecteurs qui les affichent, appelés ECDIS. Ce standard a été publié sous la nom S-57 – IHO Special Publication N°57. Cette norme a fait ensuite l’objet d’une importante mise à jour, la version 3.1, en novembre 2000. Dix années ont ensuite été laissées aux différents opérateurs, industriels et éditeurs, pour mettre en conformité leurs systèmes de navigation embarqués sur les navires. En janvier 2010, un nouveau standard S-100 IHO Special Publication – Universal Hydrographic Data Model a été publié, une importante évolution ayant pour but de s’adapter à cette croissance rapide des données disponibles pour la navigation. Lire la suite …

Prévoir les orages avec Weather4D


Dans les applications Weather4D (toutes versions) la plupart des modèles météo proposent une donnée appelée la CAPE.

Convective Available Potential Energy, en français : Energie potentielle de convection disponible. Derrière cet acronyme abscons se cache un puissant outil de prévision des orages. La CAPE se mesure en Joules par kilogrammes d’air (J/Kg) et définit l’énergie de poussée verticale d’une particule d’air chaude dans une atmosphère plus froide. En d’autres termes, l’accélération verticale de la particule d’air sera directement liée à cette mesure d’énergie. Lire la suite …

Le Journal de bord dans Weather4D Routage & Navigation

Avec la mise à jour 2.0.57 la saisie d’un journal de bord est désormais disponible dans Weather4D Routage & Navigation. Le transfert des données dans l’interface web Navygatio (¹) permet d’enregistrer les saisies du journal de bord en temps quasi-réel ou différé selon que l’on dispose ou non d’une connexion internet en cours de navigation. Lire la suite …

Weather4D et Réseau Local iOS

Depuis la version iOS/iPadOS 14.5, un nouveau réglage est apparu proposant d’autoriser l’accès des applications au Réseau local. Cette option est proposée à l’installation d’une nouvelle application, mais n’est pas forcément activée si l’application est déjà installée lors de la mise à jour de l’OS. 

Depuis lors, vous êtes très nombreux à ne plus pouvoir connecter certaines applications (Weather4D, iNavX, etc.) aux appareils connectés en Wi-Fi : Iridium GO!®, multiplexeurs, passerelles NMEA diverses. Il faut pour cela activer cette option « Réseau local » pour l’application concernée. Lire la suite …

Navygatio : La 5e dimension de Weather4D [MAJ]

Navygatio - page d'accueil web

Navygatio – page d’accueil web

Weather4D Routage & Navigation apporte une nouveauté de taille : le service Navygatio (¹), une interface web qui va permettre d’enregistrer les navigations sur un serveur au fil de l’eau, d’y ajouter des photos, de partager sa page avec des proches, de comparer les traces, d’analyser les performances, et bien d’autres choses à venir. Un véritable « cloud » au service unique des utilisateurs de Weather4D Routage & Navigation sous iOS et de SailGrib WR sous Android. Lire la suite …

Lecture : « Nuages et autres météores » Météo-France

Dans un article mis à jour en août 2020 (¹), j’ai décrit les ouvrages nautiques au format numérique pouvant être utilement enregistrés sur iPad dans l’application Apple Livres. Parmi eux j’ai évoqué les ouvrages de Météo-France disponibles au format PDF en téléchargement libre depuis leur portail documentaire.

Dans la section « Cours et Manuel » de ce site, on peut télécharger un nouvel ouvrage, publié en 2020, intitulé « Observations et Mesures Météorologiques – Tome 1 / Nuages et autres météores », une véritable mine d’informations sur les nuages, et tous les phénomènes météorologiques associés, qu’on appelle « météores » (²). Lire la suite …

Vous avez dit « Medicane » ?

Les nombreux navigateurs qui sillonnent la « Grande Bleue » savent depuis des lustres que, si la navigation y est relativement facile, la météorologie représente une contrainte particulièrement difficile à appréhender. En effet, si les côtes sont majoritairement accores et les dangers très localisés, si les marées sont quasiment négligeables, si les courants ne sont à prendre en compte que dans des zones bien définies, la difficulté majeure vient d’une météorologie capricieuse, difficile à prévoir, pouvant représenter un réel danger par ses humeurs changeantes, soudaines, voire brutales. Lire la suite …