La norme S-100 des cartes ENC évolue rapidement [MAJ]

En mai 1992, l’Organisation Hydrographique Internationale (IHO) avait adopté un standard ayant pour but de définir les spécifications des cartes électroniques, les ENC, utilisées par les navires, ainsi que des lecteurs qui les affichent, appelés ECDIS. Ce standard a été publié sous la nom S-57 – IHO Special Publication N°57. Cette norme a fait ensuite l’objet d’une importante mise à jour, la version 3.1, en novembre 2000. Dix années ont ensuite été laissées aux différents opérateurs, industriels et éditeurs, pour mettre en conformité leurs systèmes de navigation embarqués sur les navires. En janvier 2010, un nouveau standard S-100 IHO Special Publication – Universal Hydrographic Data Model a été publié, une importante évolution ayant pour but de s’adapter à cette croissance rapide des données disponibles pour la navigation.

Le standard S-100

En effet, à mesure que la navigation électronique se généralise, les navigateurs disposent de flux de données maritimes provenant de sources multiples qui leur permettent de naviguer avec toujours plus de sécurité et d’efficacité. Cependant, avec l’augmentation de la quantité d’informations et du nombre de sources, il devient indispensable de normaliser les données afin qu’elles puissent être facilement intégrées et affichées de manière appropriée sur les systèmes de navigation. Après plusieurs années d’évolution, l’IHO a publié en décembre 2018 l’édition 4.0.0 de la norme S-100 (¹). En 2019, plusieurs spécifications (²) de la norme S-100 ont été mises à jour et publiées.

Les spécifications du standard S-100

Les spécifications du standard S-100

Le standard S-100 est le cadre de l’IHO pour la normalisation des produits de données maritimes tels que la bathymétrie haute résolution, les courants de surface, les aires marines protégées et les nouvelles normes pour les cartes électroniques de navigation ENC. À sa base, le cadre de normes S-100 utilise des catalogues lisibles par les appareils ECDIS qui conduiront à des systèmes plug and play et permettront une mise à jour plus facile des standards de données. Le développement de l’infrastructure de la S-100 est régi par le groupe de travail S-100 de l’IHO et est actuellement présidé par la NOAA.

L’apport de la NOAA

Les services de la NOAA participent activement à l’élaboration de la norme S-100 et des spécifications de produits connexes et s’efforcent d’aligner les nouveaux produits et services sur la série de normes S-100 en cours d’élaboration. Cela permettra aux marins d’avoir plus d’informations intégrées dans leurs systèmes de navigation, ce qui les aidera à planifier des itinéraires optimaux et à prendre des décisions cruciales en mer. Par exemple, l’administration travaille à rendre opérationnelle la prochaine édition 1.0.0 de S-111-Courants de surface en extrayant les données des systèmes de prévision opérationnelle de la NOAA et en les convertissant dans un format pouvant être importé et affiché par les systèmes de navigation. En complément, le centre de prévision océanique du National Weather Service (NWS) travaille par l’intermédiaire de l’Organisation Météorologique Mondiale (WMO) pour produire des prévisions océaniques S-412, qui utilisent également le cadre S-100. D’autres produits, y compris S-102 – Bathymétrie haute résolution, S-112 – Prédictions des hauteurs d’eau, et S-129 Systèmes de gestion de la hauteur d’eau sous quille (UKC), sont également à divers stades de développement qui faciliteront la navigation de précision dans les ports de commerce du monde entier.

Les développements en cours

Entre janvier et octobre 2019, l’IHO a publié les spécifications (³) des produits pour la S-102 édition 2.0.0 – Bathymétrie haute résolution, et la liste des spécifications suivantes intégrées à la version 4.0.0 :

  • S-101 – Cartes électroniques de navigation
  • S-111 – Courants de surface
  • S-122 – Aires marines protégées
  • S-123 – Services de radio

Les orientations du SHOM

[MAJ juillet 2021] Dans son Contrat d’Objectifs 2021-2024 () publié en juillet 2021, le SHOM précise :

La feuille de route de l’OHI prévoit la fourniture des ENC au format S-101 à compter du 1er janvier 2024.[…] À compter de fin 2023, le format S-57 ne sera plus utilisé au sein du SHOM, et seul le format S-101 sera utilisé pour la production des cartes électroniques. 

Et d’ajouter :

L’extinction inéluctable de la carte papier produite en tant que document spécifique a pour conséquence le recentrage de l’activité du SHOM sur la carte électronique et les produits de la famille S-100. Dans ce contexte, la généralisation des contrats d’impression à la demande sera favorisée en mettant à la disposition des revendeurs qui le souhaitent, les données cartographiques numériques au format raster. Par ailleurs, les données numériques de référence du SHOM continueront à être fournies sous leurs formats habituels (vectoriel ou raster selon les clients), aux entreprises de l’industrie nautique qui les intègrent déjà dans leurs propres offres numériques à destination des plaisanciers.

Même si ce sujet ne concerne pas immédiatement la navigation de plaisance, il convient de s’y intéresser. Plusieurs fabricants d’instruments de navigation sont autant sur le marché de la marine professionnelle que celui de la plaisance, et avec la généralisation des cartes vectorielles nul doute que nos instruments et applications devront à terme répondre à ces normes. Les cartes ENC au standard S-57, bien que peu répandues en plaisance, sont utilisées par plusieurs applications compatibles sur nos ordinateurs et appareils mobiles depuis déjà plusieurs années.

Cartes ENC S-57 dans SEAiq sur iPad

Cartes ENC S-57 dans SEAiq sur iPad

–––
(¹) http://s100.iho.int/S100/home/s100-introduction
(²) http://s100.iho.int/S100/home/s-100-specification-numbers
(³) https://iho.int/en/standards-and-specifications
() Contrat d’Objectifs et de Performance 2021-2024
–––

mail