Quand Katia rencontre La Louise

Thierry Dubois et ses équipiers, dont Jacques Vermeulen qui expérimente sa connexion Iridium avec son tout nouveau MacBook Air, ne doivent pas rigoler à l’heure où je poste ce court billet.

La Louise, en convoyage de Terre-Neuve pour La Trinité, est en train de se faire rattraper par l’ouragan Katia, ex-cyclône tropical, qui doit atteindre les côtes des Iles Britanniques la nuit prochaine. D’après la dernière position et la vitesse estimée, La Louise devrait se trouver à l’ouest de la zone météo « Romeo », soit dans le sud-est du centre de la dépression, sa position prévue sur la carte Navimail ci-dessous à l’emplacement du bateau rouge à 18h UTC :

La route de La Louise rattrapée par Katia

On peut voir, à l’emplacement du pointeur (flèche blanche), plus de 100 milles nautiques au nord de la position estimée du bateau, le détail des conditions les plus dures, dont une mer totale d’une hauteur de plus de 9 mètres et des vagues maximum de 18 mètres !

Le bateau a déjà passé 15 heures avec 50 noeuds de vent il y a deux jours, sans trop de souci, mais là, il faut avoir le coeur bien accroché et un sacrément bon bateau. Ce dont je ne doute pas un seul instant. Heureusement pour eux, la dépression se déplace à plus de 30 noeuds et sera vite passée. Le reste du parcours devrait être une promenade de demoiselle au portant. De quoi se remettre de leurs émotions.


Visiter : Le site web de La Louise

Facebooktwittermail