Lecture : « Beaufort, l’amiral du vent » de Raymond Reding

Il y a bien longtemps que je n’avais rédigé une note de lecture dans cette rubrique. Manque de temps, ou manque de découverte ? J’ai de nouveau retrouvé un réel enthousiasme littéraire à la lecture de cet excellent ouvrage de Raymond Reding : « Beaufort, l’amiral du vent ».

Comme tout navigateur qui se respecte, je connais l’échelle de Beaufort depuis mes premiers bords en école de voile, mais, honte à moi, je n’avais jamais cherché à en savoir plus sur ce fameux Francis Beaufort ! Raymond Reding, passé comme moi par les Glénans, comble enfin cette lamentable lacune avec le plus grand bonheur. Lire la suite …

Lecture : « Cartographie électronique » HS48 Voiles et Voiliers

Depuis fin 2012 je n’ai plus trouvé d’ouvrage maritime me provoquant l’impérieuse envie de le partager, à l’instar des quelques romans décrits dans cette rubrique « Lecture ». Aujourd’hui ce sentiment me reprend, dans un tout autre ordre d’idée, à la lecture de l’excellent hors-série n° 48 de Voiles et Voiliers : « Comprendre et utiliser la cartographie électronique ». Lire la suite …

Lecture : « Du Bon Usage des Étoiles » de Dominique Fortier

Du Bon Usage des EtoilesPublié aux éditions Alto, Québec, en 2008, il a été ré-édité aux éditions de La Table Ronde, Paris, en 2011. Il vient d’obtenir le Prix des Gens de Mer au Festival Etonnants Voyageurs cet été 2011.

J’ai lu ce livre au mois de juin, quand j’en ai appris la présentation à Saint-Malo, et j’en gardais sous le coude l’évocation pour cette rubrique Lecture, tant j’ai été ravi par l’intérêt du sujet, la qualité de la narration et la fraîcheur de l’écriture.

Hélas, j’ai été devancé par Arielle Cassim qui vient d’en faire la relation sur son blog Seableue. Je m’incline et vous invite donc à vous y rendre ! Lire la suite …

Lecture : « La désirante » de Malika Mokeddem

la désirante« Je m’ébroue, installe le pilote automatique, rentre dans le bateau, ouvre le livre de bord. Je dois me faire violence pour ne pas relire, une fois de plus, tes dernières annotations. Sur la page encore vierge leur faisant face, j’écris : vendredi 5 juin 2009. Sortie de Port Camargue à 5 heures du matin. 15 noeuds à l’anémomètre. 10 au loch. Compas sur 114 degrés. Mer peu agitée. »

Ainsi commence la quête d’une femme pour retrouver son amour disparu en mer quelque part en Méditerranée, entre Italie, Sicile et Tunisie. Lire la suite …

Lecture : « Le Voyage en Polynésie » de Jean-Jo Scemla

Voyage en PolynésieJe devais embarquer dans quelques jours pour un convoyage de Méditerranée jusqu’en Polynésie. Malheureusement, le report du départ à la fin du mois et des contraintes professionnelles de retour impératif début mai viennent de m’obliger à renoncer à ce voyage. Amère déception…

A défaut de s’y rendre, il est toujours possible de le vivre sur le papier. A la suite du « Voyage de Magellan » que j’ai évoqué en décembre dernier, je vous propose un ouvrage que j’ai découvert il y a une dizaine d’années. Un livre pour vous faire passer l’hiver au coin du feu, vous donner envie de partir à votre tour à la découverte de ces îles éparpillées au milieu du plus grand océan de notre planète, à travers leur histoire relatée par les plus grands voyageurs des siècles passés. Lire la suite …

Lecture : « Le Voyage de Magellan 1519-1522 » aux Editions Chandeigne

magellanPour cette fois je vous fais découvrir un ouvrage que je viens à l’instant de commander, donc pas encore lu, séduit que j’ai été par l’article dithyrambique d’Olivier Chapuis sur son blog.

Je vous y renvoie avec plaisir et vous laisse seuls juges. Voilà 1088 pages qui vont bien occuper mes prochaines journées de mer !

Bonnes fêtes de fin d’année à tous. Lire la suite …

De la cartographie maritime

On approche de Noël et, que la fête soit religieuse ou païenne, des traditionnels cadeaux.

Vous avez sans aucun doute deviné ma passion pour la cartographie maritime, mais bien avant les cartes électroniques, je voue un attachement particulier aux cartes papier. J’ai commencé à naviguer sur les cartes du SHOM en noir et blanc, assorties de jolies gravures calligraphiées représentant des caps remarquables, des alignements. Puis sont apparues les cartes en couleur, à plat, difficiles à ranger dans un voilier de 8 mètres. J’ai acheté des cartes de l’Amirauté Britannique, encore plus colorées, de formats impossibles, avec des pliages et des découpages compliqués sous forme de cartouches. Enfin j’ai découvert aux Antilles les cartes Imray, d’un format réduit, plastifiées et pliées dans des enveloppes de protection en plastique, une révolution dans les tables à cartes. Puis le SHOM a également produit les cartes pliées, “P” pour Plaisance, que j’ai vendues pendant plusieurs années.

Mais ceci ne représente globalement que les 35 dernières années de la cartographie marine.

J’ai donc été particulièrement fasciné par les deux ouvrages qui suivent, que peut-être vous connaissez déjà car ils ne sont pas récents, mais qui valent vraiment de profiter de cette période de fête pour se faire offrir, si on ne les a pas déjà. Lire la suite …

Lecture : « D’Entrecasteaux à la recherche de La Pérouse » de Jean-Pierre Ledru

Bruni d'Entrecasteaux

Antoine de Bruni d’Entrecasteaux

La Pérouse

Jean-François de Galaup de La Pérouse

On connaît bien, aujourd’hui, le sort advenu à l’expédition du capitaine de vaisseau Jean-François de La Pérouse, perdue corps et biens dans les Iles Salomon en 1788. Ce que l’on connaît beaucoup moins bien, en revanche, c’est l’histoire de l’amiral Bruni d’Entrecasteaux parti à sa recherche en 1791 à la demande de Louis XVI, et dont le sort ne fût guère plus enviable.

C’est cette expédition méconnue que Jean-Pierre Ledru nous raconte, dans le langage imagé des marins de l’époque, à travers le regard d’un “pilotin” normand embarqué pour le meilleur et pour le pire (¹). Lire la suite …