iNavX 5.2 : le service AIS par internet devient payant

Avec la toute dernière version 5.2 de iNavX, le service de réception AIS par internet devient payant. Ce service, fourni par la société SiiTech gratuitement depuis l’origine de iNavX (¹), devient un service par abonnement.

Il faudra désormais débourser 98 € pour bénéficier d’un abonnement annuel à ce service. Ceci étant, la réception AIS par internet n’est qu’un service d’information, en aucun cas un outil de sécurité. Seul un récepteur, ou mieux un émetteur-récepteur AIS, connecté en TCP/IP, peut fournir une réelle sécurité. Et ça, pour le moment, reste une fonction incluse dans l’application, fort heureusement.

–––
(¹) https://blog.francis-fustier.fr/inavx-et-le-serveur-ais-siitech/
–––

Facebooktwittermail

7 Replies to “iNavX 5.2 : le service AIS par internet devient payant”

  1. En fait. La nouvelle version ne permet plus de choisir l’emplacement des cibles AIS. PAR défaut, c ‘est le dernier emplacement de la zone avant la mise à jour qui est sauvegardé

  2. Bonjour Francis

    En conclusion, pour le plaisancier équipé d’un émetteur récepteur AIS sur son bateau il n’y a aucun changement. Il peut suivre de son bord tous les navires équipés d’un système AIS connecté.
    Ce n’est que pour les suiveurs, famille, amis et autres qui sont à terre que celà change ce qui les oblige à devoir s’acquitter d’une redevance annuelle de 98 € s’ils veulent connaitre nos positions en mer au gré de nos navigations.
    N’y a t il pas d’autres possibilités pour les suiveurs à terre de connaître nos routes et nos positions ?
    Merci

    1. Si, un service de tracking (Advanced Tracking, Garmin inReach, YB Tracking, DoLink, etc.) basé sur les réseaux de satellites Iridium, GlobalStar ou Inmarsat.

  3. Je me suis probablement mal exprimé alors. Ce que je voulais dire, c’est que, même après la mise à jour, j’ai toujours accès à la fonction AIS avec la connexion TCP/IP, et ceci de façon gratuite.
    Que va me donner de plus l’abonnement, si je le prends ?

    1. Rien d’autre que vous ne puissiez avoir avec Marine Traffic, Vessel Finder, ou d’autres réseaux mondiaux de réception par internet. C’est strictement un service informatif.

  4. Bonjour Francis.

    J’ai mis à jour INavX, mais j’ai toujours la possibilité d’avoir les AIS avec la connexion TCP/IP. Est ce normal ?

    1. J’ai bien écrit “Et ça, pour le moment, reste une fonction incluse dans l’application,” en parlant d’un transpondeur AIS embarqué.

Les commentaires sont fermés.