Les données météo du CEPMMT bientôt ouvertes au public [2e partie]

Source : The Parliament Mag par Umberto Modigliani, directeur adjoint des prévisions du CEPMMT, responsable, avec le directeur du département, de la production continue des prévisions et des relations avec les utilisateurs.

Début octobre, le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT) fera un grand pas en avant en mettant gratuitement à la disposition de tous des centaines de ses cartes de prévision.
Ces changements s’inscrivent dans le cadre d’une vaste initiative européenne visant à rendre les données du secteur public gratuites et ouvertes, à encourager l’innovation et à soutenir une économie numérique prospère fondée sur les données.

Jusqu’à présent, l’accès complet à ces cartes de prévision était réservé aux services météorologiques et hydrologiques nationaux des États membres et des États coopérants du CEPMMT, aux membres de l’Organisation météorologique mondiale et aux clients commerciaux. L’accès était soumis à une série de licences personnalisées et à des redevances élevées.

 

Les cartes couvriront le monde entier, tous les types de situations météorologiques, y compris les événements extrêmes, et, ce qui est très important, comprendront également des informations basées sur les probabilités, fournissant des indications sur la confiance dans les prévisions.

Les prévisions des précipitations et de la pression au niveau moyen de la mer ne sont qu'un exemple parmi les centaines de cartes du CEPMMT qui seront mises à disposition.

Les prévisions des précipitations et de la pression au niveau moyen de la mer ne sont qu’un exemple parmi les centaines de cartes du CEPMMT qui seront mises à disposition.

Les cartes de prévision seront gratuites et ouvertes, de sorte que les utilisateurs pourront partager, redistribuer et adapter les informations selon leurs besoins, même pour des applications commerciales, à condition de mentionner le CEPMMT comme source. Ces changements signifient également le passage à une politique de données ouvertes pour les informations historiques dans l’énorme stock du CEPMMT, qui contient des milliards de champs météorologiques, y compris les prévisions récentes et passées. Il représente la plus grande archive de ce type de données au monde.

Rolf Brennerfelt, président du Comité consultatif politique du CEPMMT explique :

« Les avantages sociétaux associés aux données libres et ouvertes sont importants. Nous sommes conscients que le changement s’accompagne de défis financiers, mais les avantages l’emportent sur ces défis. Nous sommes dans une période de transition, et ce premier lot de données rendues librement accessibles est un très bon début et illustre bien notre engagement envers ce principe » 

En vertu de la directive européenne sur les données ouvertes, les États membres de l’UE seront tenus de mettre à disposition autant d’informations que possible en vue de leur réutilisation. Les prévisions météorologiques sont considérées comme des données de « grande valeur », dont la réutilisation est associée à des avantages particulièrement importants pour la société et l’économie.

Le programme d’observation de la Terre Copernicus de l’UE (¹), dont plusieurs éléments sont mis en œuvre par le CEPMMT, applique déjà, et ce depuis sa création, une politique de gratuité et d’ouverture des données. Avec plusieurs milliers d’utilisateurs, le programme offre une multitude d’exemples des avantages que peuvent apporter les données ouvertes.

Cette évolution progressive vers des données libres et ouvertes vise à soutenir la créativité et l’innovation dans le domaine de la recherche scientifique ainsi que les applications météorologiques, et devrait permettre des avancées scientifiques, sociales et économiques plus nécessaires et plus critiques.

Et après ?

Pour le moment, Umberto Modigliani ne parle que des cartes de prévision, mais Rolf Brennerfelt parle lui d’une période de transition, d’un premier lot de données étant un bon début. On peut raisonnablement espérer que, à la suite de l’iitiative de Météo-France, les données au format GRIB seront librement accessibles. Nous pourrons enfin bénéficier gratuitement des modèles IFS, Hirlam, et d’autres dont on sait qu’ils sont parmi les meilleurs au monde.

–––
(¹) Après avoir coordonné avec succès les projets européens MyOcean depuis 2009, Mercator Océan a été officiellement nommé par la Commission européenne le 11 Novembre 2014 pour mettre en œuvre et exploiter le « Service Copernicus de Surveillance de l’environnement marin » dans le cadre du Programme Européen d’Observation de la Terre Copernicus.
–––

Voir les articles relatifs :
Les données météo du CEPMMT bientôt ouvertes au public [1ère partie]
La guerre des modèles météo aura bien lieu [MAJ]
Les fichiers GRIB de Météo France enfin libres
Plaidoyer pour des données européennes libres

Facebooktwittermail

2 Replies to “Les données météo du CEPMMT bientôt ouvertes au public [2e partie]”

  1. C’est fait. De nombreuses cartes sont disponibles sur leur site. Il y a vraiment de quoi étudier. Mais attention beaucoup de cartes sont réservées à des spécialistes ou des amateurs de prévision d’ensemble et autres outils statistiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.