Nouvelle évolution majeure du modèle GFS

La NOAA (¹) a annoncé le 22 mars une mise à niveau majeure de son modèle de prévisions météo GFS.

Pour la première fois, le Global Forecasting System (GFS), modèle de prévision météorologique vedette de la NOAA (¹) sera couplé au modèle mondial de vagues Wave Watch III (WW3), produit par le FNMOC (Fleet Numerical Meteorology and Oceanography Center), ce qui permettra d’étendre les prévisions actuelles des vagues de 7 à 16 jours et d’améliorer la prévision des vagues océaniques forcées par l’atmosphère.

 

Les modèles GFS (météo) et WW3 (vagues) affichés sur deux écrans synchronisés avec Weather4D.

Les modèles GFS (météo) et WW3 (vagues) affichés sur deux écrans synchronisés avec Weather4D.

Le couplage du GFS et du modèle de vagues permettra de rationaliser la suite de production du NCEP (National Centers for Environmental Prediction) en consolidant les données de prévisions atmosphériques et de vagues et en les distribuant conjointement.

La résolution du GFS augmentera en doublant le nombre de niveaux verticaux, passant de 64 à 127. Les améliorations apportées à la physique de l’atmosphère renforceront également les capacités de prévision de la neige et des précipitations dans cette dernière mise à jour.

En plus des mises à niveau du GFS, la NOAA modernise simultanément le système mondial d’assimilation des données (GDAS). Cet effort permettra au modèle d’ingérer davantage de données provenant de satellites géostationnaires et en orbite polaire, ainsi que des observations aériennes de vent, de température et d’humidité.

Cette dernière version du modèle, appelée GFSv16, a montré une amélioration des capacités de prévision dans de nombreux domaines, notamment les délais de genèse des ouragans, la prévision des chutes de neige et la prévision des événements pluvieux extrêmes.

Cette annonce marque la première mise à niveau majeure du GFS-FV3 (Finite-Volume Cubed-Sphere) (²) qui a remplacé le GFS à noyau dynamique spectral en juin 2019. 

« La mise à niveau d’aujourd’hui établit également une base solide pour les autres améliorations prévues qui permettront d’assimiler encore plus de données dans le modèle.»

a déclaré le directeur du National Weather Service de la NOAA.

–––
(¹) Voir le Glossaire pour plus de détail sur les acronymes et les modèles de prévision.
(²) La guerre des modèles aura bien lieu.
–––

mail