Routage : de la réalité au jeu (épisode 3)

Alors que, ce matin du 9e jour, Hugo Boss en tête du Vendée globe 2020 finit de franchir au petit trot le « Pot au Noir » (¹), suivi par la flotte des concurrents qui s’étale derrière lui jusqu’au nord des îles du Cap Vert, c’est une toute autre partition que jouent les leaders du jeu Virtual Regatta.

Alex Thomson a franchi en tête le Pot au Noir. Cap sur le routage le plus logique ce matin du 18 novembre.

Alex Thomson a franchi en tête le Pot au Noir. Cap au 197° sur le routage le plus logique ce matin du 18 novembre.

Le groupe des trois premiers du jeu ont choisi une route que n’aurait certainement emprunté aucun navigateur. Ils ne le sont d’ailleurs peut-être pas, mais bien au contraire je les soupçonne d’être des joueurs expérimentés.

La route la plus logique consiste à rejoindre le Cap de Bonne-Espérance en contournant l’anticyclone de Sainte-Hélène, dont les vents souflent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (Hémisphère Sud oblige). Il faut donc descendre généralement très au sud pour aller chercher les trains de dépressions qui circulent, avec des vents portants favorables vers l’Est. Sachant que la route de descente vers le Sud peut prendre une bonne semaine, il est difficile d’anticiper la position exacte du bord Sud-Ouest de cet anticyclone, qui a la mauvaise manie de se déplacer fréquemment au cours de l’été austral.

Position prévue de l'anticyclone de Sainte-Hélène vers le 25 novembre.

Position prévue de l’anticyclone de Sainte-Hélène vers le 25 novembre.

Du côté de Virtual Regatta, deux options radicalement différentes se présentent. Le gros paquet des joueurs plus ou moins regroupés sur le même itinéraire que les skippers réels, et le petit clan des joueurs leaders qui tentent l’option le long de la côte africaine. A regarder les routages aujourd’hui, il n’est pas impossible que la stratégie de ces derniers soit gagnante. On ne le saura qu’au passage du Cap.

La prévision à deux semaines est bien incertaine, mais le pari pourrait être payant...

La prévision à deux semaines est bien incertaine, mais le pari pourrait être payant…

De quoi bien s’occuper pendant les jours à venir !

–––
(¹) ZCIT : Zone de Convergence Inter-Tropicale
–––
Voir les épisodes précédents :
Routage : du jeu à la réalité
Routage : du jeu à la réalité (suite)
–––

Facebooktwittermail

3 Replies to “Routage : de la réalité au jeu (épisode 3)”

  1. Merci beaucoup pour cet article. Depuis longtemps je regrette juste l’impossibilité de définir une zone d’exclusion, savez vous si cette option est à l’étude ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.