Sale temps pour iNavX [MAJ]

Ce que je prévoyais déjà depuis un bon moment vient finalement de se produire : iNavX a perdu la cartographie Navionics ! Il semblait évident que le contrat historique qui permettait à iNavX d’avoir un accès privilégié à la cartographie Navionics, depuis l’origine de l’application conçue par Richard Ray en 2009, était menacé. Depuis lors les choses ont bien changé : rachat de l’application par NavX Studio (¹), rachat de Navionics par Garmin (²), généralisation de la politique d’abonnement annuel aux cartes (³)…

Pour les utilisateurs français encore nombreux, en partie grâce à la version française, mais surtout grâce aux cartes Navionics couvrant toute l’Europe dans les moindres détails, sans avoir besoin de renouveler les abonnements, cela sonne le glas. Les actuels développeurs de iNavX viennent d’annoncer l’intégration des cartes vectorielles C-Map mondiales, mais avec une limitation majeure : utilisation uniquement en live, nécessitant donc une connexion internet permanente :

La couverture comprend et n’est pas limitée à : USA, Amérique du Nord, Caraïbes, Amérique du Sud, Europe, Asie Pacifique, Australie et Afrique.
La carte mondiale C-MAP offre des cartes vectorielles haute résolution pour une couverture mondiale dans une cartographie facile à utiliser. Livrée sous forme de carte en ligne, la C-MAP World Chart est une carte vectorielle mondiale dont les navigateurs bénéficient depuis des années. Les sources de la carte sont basées sur l’ENC et des sources supplémentaires publiées par les bureaux hydrographiques. La C-MAP World Chart est mise à jour trimestriellement et nécessite une connexion de données [à l’internet].

Les cartes et options désormais disponibles en achat intégré

Les cartes et options désormais disponibles en achat intégré

Le résultat est que, hors connexion cellulaire, plus aucune carte n’est disponible pour l’Europe (sauf côtes germaniques et alentours). Et il est fort peu probable que C-Map autorise le téléchargement des cartes, car cela viendrait en concurrence de leur propre application qui propose cette fonction avec un abonnement annuel « Premium ».

Dès lors, quel avenir pour iNavX en Europe pour les navigateurs hauturiers ?

[PS] Si vous ne voulez pas perdre les cartes téléchargées, il faut désactiver le compte avant toute mise à jour.

[MAJ le 11 septembre 2021]

Avec la soudaine baisse de prix (50%) je me suis fendu de l’abonnement C-Map. Bien m’en a pris. J’ai pu constater que dans l’état actuel de l’affichage, les cartes sont inutilisables. Aucune information additionnelle n’est affichée sur la carte : aucun texte (noms des lieux et marques, caractéristiques des feux, secteurs des feux,…). De plus les sondes disparaissent à certaines échelles en dézoomant, ainsi que la plupart des marques. Aucune option d’affichage des couches d’information spécifique à C-Map n’est proposée dans les Réglages de la vue Carte, contrairement à ce qui était proposé avec Navionics. Ça sent la mise en œuvre en catastrophe !

–––
(¹) iNavX change de main
(²Les acteurs de la cartographie électronique
(³) Cartes marines numériques : achat ou abonnement [MAJ] ?
–––

mail

25 Replies to “Sale temps pour iNavX [MAJ]”

  1. Avec la dernière mise à jour de iNavx, risque-t-on de perdre le catalogue Navionics que l’on a téléchargé?
    Ou bien on peut continuer d’utiliser les cartes sans mise à jour.
    J’imagine que c’est la solution retenue, mais je préfère demander conseil avant de faire cette mise à jour.
    Merci d’avance, je ne suis pas seul à attendre la réponse.
    Bon vent

    1. Pour ma part j’ai fait la maj mais j’avais déconnecté mon compte. Mes cartes téléchargées sont toujours en place. Mais attention : les anciennes Navionics Gold (43XG, 46XG, etc) sont franchement périmées.

  2. Merci Francis. Mise à jour de mon annonce de perte des cartes. J’ai contacté le support iNavx (Jim) très réactif . Il en résulte que :
    1) j’ai pu récupérer toutes mes cartes navionics ( Europe, Caraïbes et surtout Australie/Pacifique)
    2) effectivement il y a une offre à -50% sur l’abonnement C-MAP (que je n’ai pas encore souscrit)
    3) dans un futur proche, il sera possible d’utiliser les C-MAP en offline, en téléchargeant au préalable les zones nécessaires
    4) Jim m’a également assuré que je pourrais continuer à utiliser mes Navionics, sans limitation de temps, même si effectivement il n’y aura plus de mises à jour
    À suivre

  3. Je découvre avec effroi cette publication suite à la disparition de toutes mes cartes Navionics dans l’app iNavX que j’utilise depuis des années, en offline sur iPad.
    1) Est il possible de récupérer tous les waypoints d’iNavX pour les intégrer soit dans navionics ou W4D ?
    2) iNavX ne devient donc utilisable qu’avec un accès internet ?
    Merci

    1. 1) Oui, avec la fonction Transferts de iNavX > AirDrop on envoie tous les wp dans Weather4D. A l’ouverture de W4D on demande de choisir une catégorie, le mieux est d’en créer une nouvelle, par exemple « import » ou « inavx » et de la sélectionner. On peut ensuite dispatcher les wp dans d’autres catégories. Voir la Gestion des lieux dans le Manuel.

    2. 2) Pour la France et l’Europe oui, hors Allemagne. Sauf si C-Map autorise ultérieurement le téléchargement. Voir les autres commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.