XB-8000 nouveau transpondeur AIS WiFi pour appareils mobiles

xb-8000Vesper Marine, société fondée en 2007 à Auckland (Nouvelle-Zélande), s’est spécialisée dans la conception d’appareils pour la transmission des données AIS. Leur tout dernier produit, XB-8000, est un transpondeur AIS Classe B certifié NMEA2000® compact, à basse consommation, répondant au marché de la plaisance et des petites unités professionnelles. Il a été essentiellement conçu dans une optique de transmission WiFi vers les applications de navigation développées sur les tablettes et smartphones. Après l’excellent transpondeur AIS de Weatherdock (¹) apparu au début de cette année, c’est le deuxième appareil WiFi de ce type sur le marché de la plaisance.

Lire la suite …

Un transpondeur AIS WiFi compatible avec iNavX

Plusieurs récepteurs AIS sont déjà proposés avec un point d’accès WiFi et le protocole serveur TCP/IP, comme l’excellent iAIS de Digital Yacht. La société allemande Weatherdock AG est la première, à ma connaissance, à proposer un transpondeur AIS WiFi compatible avec les applications comme iNavX ou iRegatta, capables de recevoir les données NMEA via le protocole TCP/IP. Lire la suite …

iNavX 3.5.5 identifie les cibles AIS-SART

inavx et ais-sartDepuis la version 3.5.5 iNavX affiche sur la carte les cibles AIS-SART par une icône et une étiquette rouge facilement identifiables. Un tap sur l’icône permet d’afficher les informations textuelles transmises par la balise (rapports de position). Encore une amélioration qui vient à l’appui de la généralisation du système AIS pour la sécurité des navires et des équipages (*). Lire la suite …

Quand AIS devient Aide Virtuelle à la Navigation

L’acronyme « VAtoN » signifie en anglais Virtual Aid to Navigation. En français : Aide virtuelle à la navigation (¹).

Ce concept est une extension du système AIS. Il permet, au moyen d’un transpondeur AIS spécialisé placé à terre, géré par un logiciel d’administration, de signaler de façon virtuelle des dangers non signalés. La position de ces dangers est matérialisée par une cible AIS sous forme d’une icône appropriée. Par exemple, une balise signalant une roche affleurante peut avoir été provisoirement détruite par une tempête. La VAtoN vient pallier l’absence de cette marque le temps que les services maritimes la remettent en place. Autre exemple, la création d’une zone d’interdiction de mouillage n’ayant pas encore fait l’objet d’une mise à jour sur les cartes ENC. Lire la suite …

ADS-B, l’AIS des aviateurs

Comme je l’ai déjà écrit, dans le mot « aéronautique » il y a « nautique ». Ce n’est pas un hasard.  A tel point que depuis plusieurs années le monde de l’aviation développe un concept similaire à l’AIS maritime : l’ADS-B. Je serais d’ailleurs bien incapable de dire qui des deux en a la primauté, mais qu’importe !

Comme l’actualité qui nous concerne est un peu plate ces jours-ci – normal en juillet – je me suis intéressé à la navigation aérienne en découvrant une application pour iPad, dont je parlerai un peu plus bas.

L’ADS-B, Automatic Dependent Surveillance-Broadcast, qu’on peut traduire par « Surveillance Automatique Dépendante par Diffusion » repose globalement sur le même principe que l’AIS. Seuls les moyens techniques diffèrent. Lire la suite …

AIS, la deuxième révolution maritime après le GPS

Le système AIS prend une place grandissante, depuis deux ou trois ans, dans les préoccupations des navigateurs plaisanciers. Plusieurs articles y font référence dans ce blog, tant pour les équipements que pour les applications disponibles pour nos Mac, iPad ou iPhone.
A l’attention des néophytes en la matière, ou pour confirmer les connaissances des plus avertis d’entre-vous, il m’a semblé utile de préciser ce qu’est l’AIS, alors que vient de se tenir à Hambourg, les 15 et 16 juin derniers, la conférence internationale AIS Summit. Lire la suite …

iNavX et le serveur AIS SiiTech

siitechiNavX permet de se connecter, depuis la version 3.1.7 du 11 octobre 2010, au serveur de données AIS SiiTech dont j’ai parlé dans un précédent billet (¹). L’intérêt de ce service restait discutable en France à cause de la faible couverture de nos côtes. Cela pourrait changer.

En effet, le nombre des stations terrestres de SiiTech est en augmentation, les côtes de la Manche sont désormais bien couvertes, et le littoral Atlantique devrait être progressivement équipé (²).

De plus, la version 3.2.4 de iNavX apporte une nouveauté qui relance l’intérêt de cette fonction : il sera désormais possible de choisir pour lieu d’origine des données AIS du serveur SiiTech, soit la position du navire (celle de l’iPhone/iPad utilisé), soit d’un waypoint préalablement créé. Le rayon de réception étant d’environ 30 milles nautiques autour du lieu d’origine, cela permet d’augmenter considérablement la couverture de réception des données AIS.

Lire la suite …

Un test embarqué avec Navigation Mac

Lors d’un week-end un peu triste de janvier, nous avons rallié le port de L’Herbaudière à Noirmoutier, en empruntant le pittoresque passage du Gois à marée basse.

Nous, c’est-à-dire un journaliste nautique, mon épouse-équipière et votre serviteur.

Accueillis par deux “naturels” du pays, Henri et Jean-Etienne. Ce dernier mettant à notre disposition son superbe Océanis 347 pour le premier test embarqué, en France, des applications de navigation sur Mac, iPad et iPhone. Une grande première, en quelque sorte. Lire la suite …

La réception AIS sur le web [MAJ]

Depuis quelques années des sites web permettant la visualisation du trafic maritime se sont développés sur la toile. Deux d’entre eux ont retenu mon attention car représentatifs d’options fort différentes.

Marine Traffic, l’AIS communautaire

Marine Traffic fait partie d’un projet universitaire, libre et communautaire, consacré à la collecte et la présentation de données exploitées dans plusieurs domaines de recherche. Il fournit des informations en temps réel gratuites au public, concernant les mouvements des navires et les ports, principalement le long des côtes d’Europe et d’Amérique du Nord. Ce projet est hébergé par le Department of Product and Systems Design Enginnering, University of the Aegean en Grêce. La collecte des données initiales est basée sur l’AIS. Lire la suite …

Recevoir les données AIS sans fil avec iNavX

iais

J’ai expliqué, dans un récent billet, comment recevoir les données NMEA des instruments du bord sans l’intermédiaire d’un Mac (ou d’un PC) à bord. Il est désormais possible de faire la même chose pour la réception des données AIS avec un iPad ou un iPhone.

Digital Yacht a mis au point un nouveau récepteur AIS destiné à l’utilisation avec les appareils mobiles d’Apple. iAIS, c’est son nom, transmet en WiFi les données de navigation reçues des navires vers les applications dédiées sur iPhone ou iPad via le protocole TCP/IP. Equipé d’un récepteur AIS double canal A et B, il permet également aux applications compatibles un accès aux données NMEA des instruments du bord. Lire la suite …