Navygatio : La 5e dimension de Weather4D [MAJ]

Navygatio - page d'accueil web

Navygatio – page d’accueil web

Weather4D Routage & Navigation apporte une nouveauté de taille : le service Navygatio (¹), une interface web qui va permettre d’enregistrer les navigations sur un serveur au fil de l’eau, d’y ajouter des photos, de partager sa page avec des proches, de comparer les traces, d’analyser les performances, et bien d’autres choses à venir. Un véritable « cloud » au service unique des utilisateurs de Weather4D Routage & Navigation sous iOS et de SailGrib WR sous Android.

[MAJ du 31 juillet 2021]

Développée depuis plus d’un an conjointement par Henri Laurent (SailGrib) et Olivier Bouyssou (Weather4D) cette nouvelle interface permet d’ores et déjà l’enregistrement de toutes les données de navigation, soit en connexion cellulaire (temps réel et/ou différé), soit en connexion satellite avec Iridium GO!® (selon la  fréquence configurée), soit encore par le numéro MMSI via le réseau AISHub (²). Les traces, les données des instruments connectés, et, cerise sur le gâteau : l’enregistrement des données saisies dans un livre de bord !

Plusieurs étapes groupées dans le trajet Aller

Plusieurs étapes groupées dans le trajet Aller

Mise en œuvre

Sur le site web Navygatio on crée un compte, exclusivement avec une adresse mail Google (Gmail) ou Apple (adresse du compte Apple Store). On saisit les informations concernant le bateau, puis on crée une activité. Cela peut être un trajet de croisière, un entrainement, une régate, etc.

On pourra créer autant d’activités qu’on aura de navigations, croisières ou régates, à effectuer. Dans la même activité on pourra enregistrer plusieurs étapes si nécessaire. On pourra ensuite regrouper les étapes dans un trajet unique pour le rejouer à l’écran.

Une fois créé le compte sur le site web Navygatio, on s’y connecte dans Weather4D Routage & Navigation par une nouvelle entrée du menu « Navigation ».

Connexion avec Weather4D Routage & Navigation

Connexion avec Weather4D Routage & Navigation

On sélectionne l’adresse mail utilisée dans Navygatio, le nom du bateau, et l’activité en cours à choisir dans une liste d’activités. Au moment de partir, après avoir activé le mode Navigation de Weather4D, il suffit d’activer « transfert des données ». Elles seront synchronisées, soit en temps réel avec une connexion internet (connexion cellulaire à proximité des côtes), soit en différé dès qu’une connexion sera établie (cellulaire ou satellite).

On voit la trace et les données transférées s’afficher à l’écran, toutes les données disponibles attachées au parcours sont enregistrées.

En cliquant sur une étiquette de donnée dans Navygatio, un graphique trace son évolution dans le temps. On peut avancer ou reculer dans le temps, on peut aussi cliquer n’importe où sur le trait de la trace pour y ramener le bateau et lire les données à cet instant précis, par exemple lors d’un changement de cap. On peut également afficher les moyennes des valeurs dans le temps.

A la fin d’un parcours, il suffit de désactiver le transfert des données pour arrêter l’enregistrement. De cette façon, plusieurs traces successives pourront être enregistrées pour une même croisière, ou plusieurs étapes d’une même régate, en réactivant le transfert à chaque nouveau départ.

Une nouvelle étape commence...

Une nouvelle étape commence…

... enregistrée dans Navygatio

… enregistrée dans Navygatio

Vous pourrez partager un lien public avec vos proches vers votre page Navygatio pour un parcours donné, et mieux, vous pourrez inviter des « followers », soit d’autres utilisateurs inscrits dans Navygatio, qui pourront ainsi accéder à tous vos trajets. Vos concurrents-amis pourront analyser vos données de performance, comparer avec les leurs, et bien d’autres choses.

Autre fonction de taille, la fonction livre de bord va évoluer dans un proche avenir. Les données saisies dans l’application par des champs pré-formatés permettent aussi d’ajouter des notes textuelles. Ces données sont transférées vers l’onglet « Livre de bord » de l’interface web Navygatio. Par la suite, une véritable interface Livre de bord sera disponible, de la même façon que la page Instruments, en demi-écran. Egalement, la possibilité sera offerte pour les abonnés aux cartographies de Geogarage d’afficher les cartes marines sur l’écran Navygatio, pour y voir plus précisément les trajets effectués. Enfin les identifiants du compte Navygatio devraient prochainement être unifiés  pour le compte d’abonnement météo et le compte Geogarage, afin d’en simplifier l’usage.

Il va sans dire que l’accès à Navygatio est gratuit pour tous les utilisateurs de Weather4D Routage & Navigation sous iOS et ceux de SailGrib WR sous Android. Il leur apporte de surcroît une véritable solution gratuite de tracking grâce à la fonction « Lien public » à l’attention des proches.  

D’autres fonctions plus avancées seront ajoutées ultérieurement, principalement à l’attention des régatiers, des organisateurs de courses et de rallye.

Remarque

La fonction de transfert des données vers Navygatio est totalement indépendante de la fonction de partage des données AIS que l’on peut activer dans les Paramètres Généraux > Navigation > Réglages de l’AIS. Cette dernière, lorsqu’elle est activée, alimente uniquement les informations des cibles AIS, partagées volontairement par les utilisateurs Weather4D, affichées sur l’application (icônes de navire bleue clair) (³). La diffusion simultanée des deux flux n’est pas incompatible.

Le Manuel utilisateur (version française) est désormais mis à jour.
Le User Guide (version anglaise) est également à jour.
–––
(¹) Nom du domaine, anglicisé (Navy au lieu de Navi), issu de Navigatio qui signifie « Navigation » en… Latin ! Vient du mot nāvigō (naviguer), formé de nāvis (navire) et agō (faire).
(²Weather4D et SailGrib améliorent le réseau AIS

(³) Voir le Manuel utilisateur de Weather4D Routage & Navigation pages 131-132.
–––

mail

15 Replies to “Navygatio : La 5e dimension de Weather4D [MAJ]”

  1. Bonjour Monsieur Fustier,
    Je me prépare à utiliser Navigatio pour mes prochaines sorties. J’ai suivi toute la procédure d’inscription en utilisant mon compte Apple. L’adresse e-mail qui apparaît n’est pas celle que j’utilise pour ce compte, et semble être une adresse cryptée. Or, ce n’est pas ce qui apparaît pour l’adresse gmail que je vois quand je regarde attentivement les successions de pages du tutoriel. Avez-vous une explication, ou dois-je utiliser une adresse gmail ?
    Merci d’avance pour votre réponse
    Cordialement
    Thierry

  2. Merci pour ce travail, je viens de découvrir cette fonction.. plus qu’à apprendre à s’en servir.
    La fonction suivi est très pratique pour un équipier qui doit rejoindre le bateau.
    Je n’ai pas le bouton enregistrer dans les paramètres, mais avec la touche Enter, j’ai pu rentrer les infos.

  3. bonjour
    je viens de tester, c’est très prometteur, un grand bravo !
    Quelques idées :
    – Pour créer un lien sur la totalité de l’activité, ça serait plus sympa de pouvoir sélectionner les enregistrements et de créer une nouvelle activité, plutôt que d’utiliser la fonction créer une route vide et la copie des données. Ça serait plus userfriendly 🙂 Ou alors dès le départ Quand une activité est créée de pouvoir directement générer la totalité des routes et des étapes qui sont enregistrée
    – Depuis Weather 4D pouvoir directement enregistrer les commentaires pour le livre de bord, ça serait top d’avoir tout sur la même application
    Encore bravo
    Olivier Fidèle utilisateur de weather 4D 🙂

  4. Eh bien moi je dis BRAVO pour ce beau (et gros sans doute) travail. Et également grandement merci pour continuer à proposer des améliorations/évolutions GRATUITES. Ça se salue amplement et ça incite à rester chez vous (et à vous faire une bonne pub à notre tour).

    Concernant l’éternel débat du livre de bord papier, peut-être devrait-il y a avoir deux termes pour différencier ces deux philosophies (pourtant compatibles).

    Dans l’utopie, il faudrait avoir une imprimante à bord, qui fonctionne qu’avec un papier rouleau, et qui toutes les heures imprime juste une seule ligne supplémentaire (Date, heure, LAT, LONG, Heading, TWS, GWD, SOG). En cas de grave pépin, il « suffit » alors que le chef de bord coupe la feuille et la prenne avec lui.
    En attendant d’avoir une telle imprimante à bord (je n’en ai d’ailleurs pas l’envie 😉 ), il faut le faire dans un livre de bord.

    Mais dans ce livre, c’est tendant d’y rajouter des trucs afin qu’on se remémore les souvenirs : une panne, un probleme, faire le parallèle entre les prévisions météo et la météo rencontrée, indiquer le pourcentage batterie de sorte de voir si on a correctement dimensionné les producteurs et stockeurs d’énergie, les observations diverses : cela devient un mix entre un livre de bord bien officiel et un journal de bord.

    Là ce qui est proposé ici c’est d’avantage quelque chose de ludique. Et en plus on peut le partager. Moi je dis « SUPER ! ».

    Merci au(x) développeur(s).

  5. Je vais tester l’appli dans quelques jours. Pour l’instant je ferais toujours fonctionner mon « livre de bord Nautical Logbook » en parallèle le temps que cette fonction progresse sur Navygatio. Merci de prévoir la possibilté d’une exportation (en fin de saison) du journal de bord au format PDF et surtout que la marge soit acceptable par les imprimeurs en ligne. Cette possibilité est offerte par Logbook, j’y intègre des commentaires, photos, dessin, QRcode et miniatures de mes vidéos YT mais le PDF ne peut pas être pris en charge par les imprimeurs. Il faut reformater le tout sur Canva avec les bonnes mesures. Une galère!

  6. Bonjour Françis,
    Passionnant et sûrement ludique! Je vais essayer cet été.
    Un seul bémol à mon goût: l’enregistrement du livre de bord automatique! Je reste partisan de la tenue manuelle du livre de bord, qui rythme les quarts, permet les annotations en marge, et surtout si elle est faite dans les règles de l’art, reste le dernier secours en cas de perte des infos électroniques.
    Alain

    1. Salut Alain, bien d’accord avec toi sur le principe, le livre de bord est un instrument juridique qu’on ne devrait pas confier à l’électronique. Mais tous les plaisanciers le réclament ! Il faut donc respecter trois impératifs : des champs de saisie manuelle pour les notes, un format imprimable non modifiable/falsifiable (PDF) et un système de sauvegarde permanent. Ce qui existe désormais sur les navires professionnels avec les ECDIS.

  7. Question peut-être idiote, comment fait-on la mise à jour de Weather4D pour afficher cette nouvelle capacité. D’avance merci et bravo pour cette super application.

  8. J’ai déjà pu tester cette option depuis un petit mois grace à Olivier qui m’avait informé et donné une vidéo explicative du fonctionnement. Et cela fonctionne parfaitement. Dans quelques temps je pourrais me passer de logbook pour le livre de bord. Pouvoir partager ses navigations avec avec ses proches sera surement bien agréable pour tous ceux qui ne montent pas à bord. Et pouvoir donner un lien à nos équipiers sera surement aussi un gros plus pour eux une fois débarqué.
    W4D toujours l’appli au top des besoins et attentes du plaisancier ou du régatier.
    Quand on a gouté on ne peut plus s’en passer.

Les commentaires sont fermés.