Weather4D fait sa (r)évolution

Oyez, oyez, hardis navigateurs, les applications Weather4D nouvelles arrivent !

J’ai bien écrit “les” au pluriel. Les deux applications historiques de la Sarl APP4NAV,  Weather4D (mars 2011) et Weather4D Pro (novembre 2011 ), évoluent vers l’interface de la désormais célèbre application Weather4D 2.0, qui avait fait l’objet d’une révision intégrale de son développement publiée en décembre 2015. Dans le souci de rendre la gamme plus cohérente, les noms des trois applications sont harmonisés :

Lire la suite …

Tutoriel Météo V. 3.0 [MAJ-2]

Nouvelle version 3.2 du Tutoriel Météo – Initiation à la météo marine.

Entièrement révisé, les illustrations actualisées, une vidéo remplacée, les explications améliorées et enrichies. Ce tutoriel a pour ambition d’apporter un rappel des bases fondamentales nécessaires au navigateur pour aborder les applications de météo sur les supports numériques. Lire la suite …

Mise à jour tutoriel “Prendre la météo par téléphone satellite”

prendre la meteo par telephone satelliteLe premier tutoriel de Navigation Mac paru sur l’iBook Store en français : « Prendre la météo par téléphone satellite – MacBook – iPad – iPhone ». Révision générale de l’ouvrage, actualisation des illustrations et vidéos, mise à jour des tarifs téléphones satellites et communications, suppression du logiciel Navimail.

  • 48 double-pages
  • 87 captures d’écran
  • 4 tutoriels vidéo

Lire la suite …

Iridium Mail & Web : les fichiers météo GRIB sur iPad et iPhone au grand large [MAJ-2]

[MAJ du 15 février 2019] La mise à jour récente de l’application Iridium Mail & Web me donne l’occasion de rafraîchir ce billet rédigé à l’origine en décembre 2011.

La passerelle Wi-Fi Optimizer de la société RedPort permet aux possesseurs d’un téléphone satellite mobile de faire des requêtes et recevoir des fichiers météo GRIB depuis un iPad ou un iPhone en haute mer, en plein désert, ou n’importe où sur la planète.

Après avoir mis en oeuvre et testé cette solution sur un long parcours, elle s’est avérée parfaitement opérationnelle. Cependant, elle est limitée à la réception des seuls prévisions du modèle météo GFS mondial, et du modèle de vagues WW3, obtenues par le répondeur automatique du serveur américain Saildocs.

Lire la suite …

Weather4D 2.0 revisite la navigation sur iPad [MAJ]

Weather4D 2.0 est disponible sur Apple AppStore (*). Après le succès des deux premières versions, la société APP4NAV vient revisiter la navigation cartographique sur iPad et iPhone en lui intégrant la dimension temporelle. Avec les simulations et le routage météo, la navigation devient prévisionnelle, permettant une anticipation constante sur les conditions météo et l’état de la mer à venir. Cette “navigation dans le futur”, appuyée sur la qualité des prédictions météorologiques et océanographiques aujourd’hui disponibles, a été conçue dans le souci d’apporter une nouvelle dimension à la sécurité des plaisanciers. Lire la suite …

Les fichiers GRIB de Météo France enfin libres

Un an après mon plaidoyer pour des données européennes libres (¹) Météo France propose enfin un accès libre à ses deux célèbres modèles de prévision ARPEGE et AROME. Une évolution bienvenue, amorcée en 2014 par le succès du projet MyOcean, intégré depuis lors à Mercator Ocean (²), mais un changement notoire d’attitude pour un établissement public auquel on a toujours demandé d’auto-financer une partie importante de son budget. Les prévisions de ces deux modèles sont mises à disposition sur le portail de Météo-France au format GRIB version 2 depuis le 21 juillet 2015.

Lire la suite …

Nouveau modèle GFS à maille 0,25°

Par une notification corrigée le 23 décembre 2014 (¹), le NWS (National Weather Service) de la NOAA a annoncé une importante mise à jour de son modèle GFS de prédictions météorologiques devant être effective à la mi-janvier 2015. En fait, ce modèle est partiellement disponible à titre expérimental depuis début décembre.

Rappel

Le Global Forecast System (GFS) est un modèle de prévisions météorologiques produit par les National Centers for Environmental Prediction (NCEP) dépendant du NWS. Des dizaines de variables (²) atmosphériques et de terrain sont disponibles à travers cet ensemble de données, depuis les températures, les vents et les précipitations jusqu’à l’humidité du sol et la concentration de l’ozone atmosphérique. Le monde entier est couvert par le modèle GFS actuel avec une résolution horizontale de 27 km entre points de grille jusqu’à 10 jours. La résolution horizontale est de 70 km pour les prévisions entre une semaine et deux semaines. Le modèle GFS est un modèle couplé, composé de quatre modèles distincts (un modèle atmosphérique, un modèle océanique, un modèle terrestre, et un modèle de glace de mer), qui concourent ensemble pour donner une image exacte des conditions météorologiques. Des modifications sont régulièrement apportées au modèle GFS pour améliorer la performance et la précision des prévisions. Les données maillées sont disponibles par téléchargement via les serveurs NOMADS (National Operational Model Archive and Distribution System) et largement utilisées par les développeurs d’applications dans le monde entier.

Lire la suite …

iPolar 2.0 et Weather4D nouveaux sont arrivés

iPolar 2.0 arrive avec plusieurs améliorations, dont une attendue depuis l’origine : la possibilité d’exporter les polaires par mail. C’est fait, et de plus l’exportation des polaires (simples ou multi-voiles) se fait systématiquement en 3 formats de fichiers : CSV, TXT et POL. De quoi réutiliser les polaires avec n’importe quelle application sur Mac, PC ou autres appareils mobiles.

Le rêve !

Lire la suite …

Routage et précautions d’usage

Avec l’arrivée d’applications de météo-routage très performantes sur nos tablettes et smartphones, comme Weather4D et SailGrib WR, à des prix réellement abordables, le routage se démocratise pour la navigation de plaisance. La qualité de ces applications séduit déjà les régatiers amateurs, et même certains coureurs de haute-mer professionnels, mais également un nombre croissant de plaisanciers. Les régatiers utilisent le routage dans un souci essentiel de performance, réaliser la route la plus rapide d’un point à un autre, alors que les plaisanciers attachent plus d’importance à en obtenir des routes plus sûres et plus confortables. Pour ces derniers, la notion de vitesse sert surtout à éviter des périodes de mauvais temps, et la route optimisée à échapper à des zones où les conditions de mer et de vent peuvent être dangereuses. Le routage sert aussi à cela : même en motonautisme, on peut chercher à éviter des forces de vent ou des hauteurs de vagues trop importantes pour garantir à son équipage d’effectuer un trajet confortable et serein. Mais quel crédit accorder au routage ? Lire la suite …

Plaidoyer pour des données européennes libres

Cela pourrait être un sujet du Baccalauréat en Sciences Economiques, et bien que je ne me sois jamais présenté à cet examen (pour cause d’incompatibilité post-soixante-huitarde et de cancrisme chronique) le sujet me paraît suffisamment imminent et grave pour tenter de le traiter, de mon modeste point de vue. Lire la suite …